JPMiginiac.com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Fraude fiscale

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 13 juillet 2015

"Les occidentaux ont créé un système d’évasion fiscale mondial"

"Les dirigeants européens et occidentaux critiquent la Grèce pour son incapacité à collecter l’impôt. Dans le même temps, les occidentaux ont créé un système d’évasion fiscale mondial... et les pays avancés essayent de contrer l’effort global pour stopper l’évasion fiscale. On ne peut pas être plus hypocrite"...

Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, ancien vice-président et économiste en chef de la Banque mondiale

dimanche 12 juillet 2015

09/02/2015 - Les fraudeurs, le ministre, et trois jeunes qui crèvent de faim...

Les fraudeurs, le ministre, et trois jeunes qui crèvent de faim...

3.000 français ont donc été convaincus de fraude fiscale, chacun ayant planqué en moyenne 1,5 millions d'euros sur un compte non-déclaré dans la filiale suisse de la banque HSBC. Eux ou leurs représentants ont été reçus à Bercy pour une transaction amiable par laquelle ils ont donc payé, dixit le gouvernement, 300 millions d'euros d'impôts et de pénalités à l'Etat sur les 5,8 milliards détournés de l'impôt, soit en moyenne 5% des capitaux non déclarés. D'après le ministre des finances Michel Sapin, très fier, quelques dizaines de millions d'euros resteraient à récupérer et il faut être "intraitable" avec les fraudeurs. En étant très large on peut donc estimer à 500 millions d'euros le total des impôts et pénalités que ces fraudeurs ont ou devront payer, soit 9% des capitaux non déclarés.

 

 

Impôt + pénalités = 9% des capitaux non déclarés !!! De qui se moque t-on ? Un français moyen honnête paye une part beaucoup plus importante de ses revenus au titre du seul impôt !

 

 

Sur ces 3.000 fraudeurs, seuls 103 seraient poursuivis devant la justice. Piquer dans les caisses de l'Etat n'est en effet un délit que si l'administration des impôts le décide et le ministre pense donc que, sauf cas extrêmes, la faute est vénielle et ne mérite pas la saisine du procureur de la République.

 

 

Il y a quelques jours trois jeunes étaient convoqués par le procureur de la République devant le tribunal correctionnel de Montpellier, pour avoir emporté des denrées dont les dates de péremption étaient dépassées, denrées qu'ils avaient récupérées pour se nourrir dans des containers à déchets d'un supermarché de Frontignan. En sortant du parking ils avaient été arrêtés par la Brigade Anti-Criminalité (BAC) et ont passé douze heures en garde à vue au commissariat de Sète avant que le procureur ne décide ensuite de lancer des poursuites contre eux pour avoir "frauduleusement soustrait des denrées périssables avec date dépassée" représentant un montant de quelques euros. 

 

 

Et moi j'ai vraiment envie de gerber...

 

 

Jean-Philippe Miginiac