"Continuez à le saigner, on va trouver une solution" !

Jamais je n'ai eu aussi honte d'être européen ! Nous ne sommes plus dans l'économique quand Bruxelles organise un véritable coup d'état contre un pays européen, avec perte de sa souveraineté et destruction organisée de son économie. Nous ne sommes plus dans le politique quand négocier consiste à avancer des exigences toujours de plus en plus dures pour tuer celui qui a eu l'audace de contester le dogme de l'austérité. Nous ne sommes plus dans le droit quand des apprentis-dictateurs prononcent des sentences qui n'ont aucun fondement juridique. Nous ne sommes même plus dans l'humanité quand des fous furieux détruisent tout l'espoir d'une jeunesse grecque dont on veut qu'elle soit rejetée en enfer pour expier éternellement des fautes imaginaires.

Un seul dirigeant européen, Matteo Renzi, a eu hier le courage de dire "Ça suffit !". Mais c'était déjà trop tard !

Le projet européen est mort, et avec lui beaucoup de mes rêves ! Il me reste à essayer de soutenir mes amis grecs.

Jean-Philippe Miginiac