Pour un collectif d’économistes comprenant Thomas Piketty, la Grèce doit rester dans la zone euro : "depuis quelques années, les nombreux programmes d’ajustement infligés à la Grèce et consorts n’ont conduit qu’à l’instauration d’une Grande Dépression comparable à celle qu’a dû traverser l’Europe entre 1929 et 1933".