Les dirigeants européens devraient se rendre compte que l'enjeu n'est pas de savoir si la Grèce, demain, restera dans l'euro ! L'enjeu c'est de savoir si l'Europe existera encore demain !