La phrase du jour 21/05/08 - Nicolas Sarkozy

En déplacement à Orléans, Nicolas Sarkozy a déclaré qu'un docker français travaillait 2000 heures an, alors qu'un docker du nord de l’Europe travaillait, lui, 4000 heures par an !

La phrase n'a pas encore été reprise par la presse.

 

Un gouvernement qui ne sait pas compter : 6, 67 et 4000... qui dit mieux ?
Les Mots ont un Sens 21 mai 2008

"...Au sujet du nombre de prisons surpeuplées : 6% selon Rachida Dati, qui contredit son ministère de façon flagrante, puisque les statistiques officielles affichent un taux de 63% ! Une erreur de 1000 %, il faut le faire. L'OIP (Observatoire international des prisons) est dépitée.

Au sujet d'un chômeur qui aurait refusé 67 propositions d'emploi par l'ANPE en un an, selon Sarkozy, et qui continuerait de toucher de l'argent des ASSEDIC. Deux possibilités : soit la loi n'est pas appliquée, car elle permet déjà de virer ce genre d'énergumènes, ce qui est étonnant au vu du nombre croissant de radiation, soit Sarkozy s'embrouille... mais peut-être Sarkozy et Dati ont-ils échangé leurs fiches ? 67 propositions d'emploi, ça fait tout de même 6 propositions par mois ! Et on dit que l'ANPE n'est pas efficace... ?

4000 heures de travail par an, c'est le rythme de travail des grutiers d'Anvers et de Barcelone, selon Nicolas Sarkozy, soit 11 heures par jour sur 365 jours par an, soit 77 heures par semaine sur 52 semaines par an. Quand l'OIT (*) (Organisation Internationale du Travail) interdit des cadences de plus de 48 heures par semaine.

Plus c'est gros, plus ça passe... Et pour les démentis, "adressez-vous à ma secrétaire" !"